15/09/2012

Jeunes, actifs, citoyens et vivants (résumé)

logo bouge les lignes.jpgIl ne fait pas bon être jeune en France, peu ou pas formé et encore moins quand on est en situation de handicap. Nombres d'établissements scolaires restent inaccessibles, tout comme quantité de lieux de travail. Pourtant, sans formation pas d'emploi d'où un taux de chômage deux fois plus important chez les jeunes en situation de handicap.

L'avenir semble s'éclairer grâce au Plan Handiscol lancé en 1999 car depuis le nombre d'enfants handicapés scolarisés en milieu ordinaire est passé de 95.000 à 210.000 et les mentalités ne cessent d'évoluer !

En faisant de la jeunesse une priorité, le Président de la République a accéléré nos attentes pour une "société inclusive" où emploi, culture, vie sociale, sentimentale ou sexuelle ne sont pas que des mots !

Nous sommes jeunes, actifs, citoyens et vivants et ne tolérons plus qu'arriver en fauteuil roulant nous disqualifie d'office. Sinon, à quoi bon se former ? Avec l'art, la création, les loisirs, le plaisir trop souvent inaccessibles, comment être citoyen ? Nous ne voulons plus de ce sarcophage de verre nous désignant uniquement comme "handicapés" et non comme un homme ou une femme. Nous n'acceptons plus de rester toute notre vie sous le seuil de la pauvreté, sans espoir de pouvoir, un jour, fonder une famille.

Il ne s'agit pas de quémander encore et toujours une place, cette participation, cette attention, la société nous la doit car nous en faisons partie comme tout un chacun ! Nous resterons en alerte sur les mesures gouvernementales destinées aux jeunes prises dans les mois à venir.

Source : Résumé de l'article de Fabien Truck - Membre de la CNPJ paru dans le Magazine Faire Face (Septembre 2012)