19/05/2017

Nomination de Sophie Cluzel : la feuille de route pour les 100 premiers jours


logo bouge les lignes.jpgEmmanuel Macron, en tant que candidat à l’élection présidentielle, s’est régulièrement engagé sur les questions relatives au handicap pendant la campagne.

Le Président de la République vient de nommer Sophie Cluzel, une femme engagée, au poste de Secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées auprès du Premier ministre. Ce rattachement au Premier ministre, et non plus au Ministère de la Santé correspond à l’engagement du candidat et répond à une demande de l’APF pour une approche transversale du handicap.  

L’association propose une « feuille de route » dès le début de ce quinquennat : prise en compte des situations de handicap dans les réformes à venir dès cet été sur l’emploi, l’éducation et la santé ; mais aussi augmentation de l’AAH et réflexion sur le revenu d’existence ; élargissement du périmètre de la prestation de compensation du handicap et présentation d’une stratégie pour une accessibilité universelle.

Pour l’APF, c’est dès maintenant que des mesures d’urgence sont attendues !

 

Télécharger le communiqué de presse au format Word ou au format PDF.

10/04/2017

L'APF demande un revenu individuel d'existence

infographie2.pngL’allocation adulte handicapé (AAH), dont bénéficient plus d’un million de personnes en situation de handicap ne pouvant pas ou plus travailler, a été augmentée de 2,43€ ce 1er avril. L’APF dénonce cette revalorisation ridicule et inacceptable qui laisse les bénéficiaires de l’AAH sous le seuil de pauvreté !

Sur l’ensemble du quinquennat, l’AAH n’aura été revalorisée que de 6,67%. Pour mettre fin à ces situations scandaleuses, l’APF souhaite sortir de la logique de minimum social et appelle à la création d’un revenu individuel d’existence pour toutes les personnes en situation de handicap qui ne peuvent pas ou plus travailler.

Au moins égal au seuil de pauvreté (1008€ par mois) et déconnecté des revenus du conjoint ou du concubin, il doit apporter une réponse durable afin qu’aucune personne en situation de handicap ne vive sous le seuil de pauvreté. Cette mesure fait partie des 40 propositions « 2017 - 2022 Changeons de cap ! » que l’APF a publiées à l’occasion des élections présidentielle et législatives.

Téléchargez le communiqué de presse

26/03/2017

Appel des solidarités : l'APF répond présente et vous ?

logo présent.pngDans le cadre de sa mobilisation citoyenne et interassociative pour les élections de 2017, l’APF est partie prenante de l’Appel des solidarités avec 80 organisations des champs de l’environnement, de la solidarité nord-sud, de la lutte contre la pauvreté et de l’exclusion et des mouvements citoyens.

Parce que les crises que nous traversons sont toutes liées à un déficit de solidarité, qu’elles ne pourront se résoudre que par plus de solidarité, pour la première fois, 80 associations – du social, de l’écologie, de la solidarité internationale, de l’éducation, de la démocratie, du monde agricole, des quartiers populaires, de la défense des droits de tous, et de l’égalité, du handicap, de la jeunesse, pour la santé, et la protection animale – ont décidé d’unir leur voix.

Il s’agit de créer l’unisson pour dépasser le brouhaha des présidentielles.
Il s’agit de rassembler autour des essentiels, les « caps » des solidarités, en faisant l’Appel de toutes celles et ceux qui défendent la solidarité comme un préalable à toute action politique. En faisant l’Appel de la majorité discrète mais résolument solidaire qui œuvre chaque jour, et l’encourager à se revendiquer comme telle.
Pas question de faire l’Appel des candidats, ni de les interpeller. C’est l’adhésion citoyenne qui permettra à ces caps des solidarités de s’imposer d’eux-mêmes, de devenir le mandat de tous les responsables politiques bien au-delà de l’échéance présidentielle.

C’est pourquoi il faut se rassembler et se compter. Pour que les solidarités deviennent le cœur et le cap du prochain quinquennat.

Répondons PRESENT! sur www.appel-des-solidarites.fr ou gratuitement par SMS au 32321 en tapant le mot PRESENT!

 

18/02/2017

Plateforme #2017Agirensemble : ne l'oublions pas !

logo plateforme.jpg

À  quelques mois des élections de 2017, l’Association des paralysés de France lance sa plateforme collaborative nommée "#2017Agirensemble" ouverte à toutes et tous, pour co-construire les propositions que l’association portera auprès des candidats à l’élection présidentielle et aux législatives de 2017.

Aujourd’hui, pour un nombre croissant de personnes les besoins essentiels ne sont plus assurés. Face à cette urgence sociale, les pouvoirs publics n’apportent aucune réponse satisfaisante ; pire, ils « jouent » les populations les unes contre les autres. Cette opposition qui ne mène à rien doit cesser !

C’est pourquoi, l’APF lance cette démarche participative, dans une approche ouverte, où toutes les citoyennes et citoyens, toutes les associations et organisations sont appelés à contribuer en proposant des solutions et réflexions pour construire une société solidaire, ouverte à toutes et à tous.

Concrètement, la plateforme 2017agirensemble.fr propose, à partir de problèmes partagés par tous, des causes et des solutions sur une dizaine de thématiques : droits, logement, mobilité, santé, loisirs, éducation, vie familiale, vie affective et sexuelle, emploi et ressources...

N'hésitez plus, agissez ensemble dès maintenant !

 bannière agir.jpg

08/10/2016

Accompagner les jeunes dans leur engagement associatif

2910096823.pngVous êtes jeunes, dynamiques, engagés à l'APF, et souhaitez prendre des responsabilités, acquérir de nouvelles compétences, vous épanouir, accroître votre confiance en soi, affiner vos connaissances du secteur associatif et des politiques publiques...

ALORS POSTULEZ au Programme "Engagement associatif" de l'institut de 'Engagement !

Mais qu'est ce donc ?

Ce programme est ouvert à des jeunes bénévoles (handi ou pas !) de moins de 31 ans qui souhaitent renforcer leurs compétences et leur engagement au sein de l’APF (responsable d'activité ou de groupe, élu dans un conseil APF ou dans une commission voire au CA...).

Il comprend 4 sessions de 2 à 4 jours entre Janvier et décembre 2017, avec de nombreux intervenants : responsables associatifs, entrepreneurs, sportifs, journalistes, universitaires, élus politiques, scientifiques, magistrats, artistes.

Pour cette première édition, 10 places sont ouvertes pour des jeunes bénévoles de l'APF.

ça y est, vous êtes conquis alors contactez nous rapidement pour les modalités liées aux candidatures qui doivent être déposées avant le 20 septembre... : cn.jeunesse@apf.asso.fr 

ou contactez votre directeur territorial des actions associatives (dans les anciens termes : directeur de délégation)

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : Agir sur mon Avenir

02/10/2015

Défendez les MDPH, signez la pétition !

       RAPPEL !   RAPPEL !   RAPPEL !                        

Si vous n'avez pas encore signé la pétition ci-dessous, agissez maintenant...

 

MDPH, pétitionÀ la veille des élections départementales et alors que le Sénat étudie actuellement le projet de loi relatif à l'adaptation de la société au vieillissement, l’APF tient à alerter sur les menaces qui pèsent, encore une fois, sur les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). En effet, ces dernières sont menacées dans ce projet de loi mais également localement du fait des pratiques de certains Conseils départementaux (ex Conseils généraux).

Ces guichets uniques d’accès aux droits, grande avancée de la loi handicap de 2005, sont en danger : ils pourraient être remplacés par des dispositifs de plus en plus intégrés aux Conseils départementaux avec le risque de désavantages certains pour les personnes en situation de handicap et leur famille. Alors que de nombreuses personnes expriment déjà leurs difficultés pour accéder à leurs droits, cette remise en cause des MDPH va accroître ces complications !

Aujourd’hui la priorité n’est pas de modifier les MDPH mais bien de leur donner des moyens supplémentaires afin d’améliorer leur fonctionnement dans l’objectif de répondre efficacement aux attentes et besoins des personnes.

Ainsi, l’APF lance la campagne « Touche pas à ma MDPH ! » accompagnée d’une pétition en ligne sur www.change.org/TouchePasAMaMDPH pour interpeller le président de la République et le Premier ministre et demander des MDPH renforcées et indépendantes pour pouvoir accomplir toutes  leurs missions !  

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

 

Source : Réflexe handicap

 

15/09/2012

Jeunes, actifs, citoyens et vivants (résumé)

logo bouge les lignes.jpgIl ne fait pas bon être jeune en France, peu ou pas formé et encore moins quand on est en situation de handicap. Nombres d'établissements scolaires restent inaccessibles, tout comme quantité de lieux de travail. Pourtant, sans formation pas d'emploi d'où un taux de chômage deux fois plus important chez les jeunes en situation de handicap.

L'avenir semble s'éclairer grâce au Plan Handiscol lancé en 1999 car depuis le nombre d'enfants handicapés scolarisés en milieu ordinaire est passé de 95.000 à 210.000 et les mentalités ne cessent d'évoluer !

En faisant de la jeunesse une priorité, le Président de la République a accéléré nos attentes pour une "société inclusive" où emploi, culture, vie sociale, sentimentale ou sexuelle ne sont pas que des mots !

Nous sommes jeunes, actifs, citoyens et vivants et ne tolérons plus qu'arriver en fauteuil roulant nous disqualifie d'office. Sinon, à quoi bon se former ? Avec l'art, la création, les loisirs, le plaisir trop souvent inaccessibles, comment être citoyen ? Nous ne voulons plus de ce sarcophage de verre nous désignant uniquement comme "handicapés" et non comme un homme ou une femme. Nous n'acceptons plus de rester toute notre vie sous le seuil de la pauvreté, sans espoir de pouvoir, un jour, fonder une famille.

Il ne s'agit pas de quémander encore et toujours une place, cette participation, cette attention, la société nous la doit car nous en faisons partie comme tout un chacun ! Nous resterons en alerte sur les mesures gouvernementales destinées aux jeunes prises dans les mois à venir.

Source : Résumé de l'article de Fabien Truck - Membre de la CNPJ paru dans le Magazine Faire Face (Septembre 2012)